ohmygym montpellier


TIGERFIT

Lyon et alentours

Siret : 52980829700020
06 45 00 54 18
tigerfitcontact@gmail.com

Julien PETITJEAN

Coaching Sportif
BPJEPS Forme
BPJEPS Force – Force
Pilates Matwork 1

Les Bénéfices et les risques de l’hormone de croissance : Synthèse, déficit ? Faisons le point.

L’hormone de croissance est souvent assimilée au dopage. Cependant, ce n’est pas forcément le cas : Grâce à des techniques 100% naturels vous pouvez obtenir de très bon résultat sans avoir besoin de consommer de nombreux produits néfastes et dangereux. Aujourd’hui on va voir les avantages de la GH et les risques de consommer des produits dopants.

Petit point sur cette hormone

L’hormone de croissance est l’hormone sécrétée naturellement par la partie antérieure de l’hypophyse. Elle sert principalement  à régénérer nos cellules, et plus particulièrement celles qui constituent le tissu musculaire et les os. Elle est donc primordiale pour être en bonne santé, mais aussi pour favoriser notre développement musculaire et bien d’autres facteurs essentiels.

L’effet anabolisant favorise la construction de masse musculaire et la perte de gras. Elle a aussi un rôle dans le métabolisme des différents éléments tels que les protéines, les glucides et les lipides.

Quelques autres fonctions:

  • La GH améliore la force musculaire et donc les performances physiques. La fatigue se fait beaucoup moins ressentir et le corps devient plus endurant et résistant.
  • L’hormone de croissance permet une meilleure régulation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque et dans certains cas elle fait grossir le muscle cardiaque.
  • L’hormone de croissance régénère l’équilibre hydrique de l’organisme.

 

Les bienfaits de la GH en musculation

On parle de manière régulière de dopage à cause du fait que les hormones de croissances peuvent augmenter considérablement les performances de votre corps. Mais attention ! Mélanger le dopage avec la simple décision d’améliorer son taux de GH dans l’organisme pour mieux fonctionner est une erreur. Pour rappel, l’hormone de croissance est sécrétée naturellement dans le corps. Il suffit de réaliser des tests pour pouvoir définir la quantité nécessaire à administrer pour que le taux de GH dans le sang soit complètement utilisé.

Lorsque nous produisons un effort physique intense l’hormone de croissance se sécrète naturellement. La qualité de l’effort est également un facteur pris en compte. Par exemple, si vous faites un exercice de cardio extrême, votre corps va sécréter plus d’hormones de croissance, ce qui aura pour effet de brûler plus de graisse.

 

Dans le domaine de la musculation, l’hormone de croissance va avoir un effet sur la synthèse des protéines, ce qui permettra de mieux réparer les tissus musculaires affaiblis par un effort intense. Dans tous les cas, vous êtes avantagé puisque la masse musculaire et graisseuse sont régularisées.

 

Les risques de consommation d’hormone de croissance non naturels

L’hormone de croissance est une substance fabriquée par le corps humain mais il est possible de prendre des produits pour augmenter son taux dans votre corps. En cas de prise en excès, dans le cas du dopage, elle présente des effets secondaires comme :

  • Diabète
  • Troubles cardio‐vasculaires
  • Augmentation de la transpiration
  • Syndrome du canal carpien
  • Acromégalie : Maladie qui produit une déformation des pieds, des mains et du visage.
  • Douleurs articulaires dues à l’épaississement des os.

Malheureusement les problèmes ne s’arrêtent pas là. À cause de son pouvoir anabolisant, elle ne se concentre pas uniquement sur les muscles. Il se produit un accroissement de tout l’organisme et donc les organes vitaux.

L’augmentation du foie et du cœur peut provoquer la mort prématurée de certains sportifs dopés. Un cœur trop gros augmente grandement le risque d’insuffisance cardiaque. De nombreux médecins ont expliqué qu’une baisse importante des capacités d’endurance intervient après plusieurs injections d’hormone de croissance. C’est certainement l’effet de ces déformations cardiaques qui viennent dérégler son rôle de pompe. Effectivement une augmentation de la masse maigre sera remarquée grâce à la prise d’hormone de croissance, néanmoins, elle n’aura qu’une incidence limitée sur le potentiel de votre force, d’où le fameux terme de « gonflette ». Une voix qui change, un visage qui grossi, devenant de plus en plus carré sont donc également des signes résultats de la prise illégale d’hormone de croissance.

Cas exceptionnel : Les enfants souffrant d’endocrinologie, d’insuffisance rénale chronique, du syndrome de turner et du syndrome de prader durant la puberté ont souvent recours à un traitement par hormone par injection. Ils sont suivis par des professionnels et donc n’ont pas ce souci d’effets secondaires.

 

Les conseils de TigerFit

Je vous déconseille fortement la prise de produit pour doper votre hormone de croissance. Au contraire, utilisez des méthodes naturelles pour la booster est recommandé.

Voilà 4 conseils made in TigerFit pour améliorer naturellement votre GH :

 

Améliorer votre sommeil

Le sommeil est votre allié numéro 1. Comme expliqué plus haut la production de l’hormone de croissance s’effectue pendant votre sommeil. Je vous conseille de dormir entre 7h à 9h chaque nuit afin d’avoir une sécrétion optimale de cette hormone. Comment améliorer votre sommeil ? Stoppez tous les aliments et boissons excitantes après 18H (Les boissons énergisantes ou le café par exemple.). Évitez de manger trop lourd ou trop sucré le soir pour supprimer les pics d’insuline, qui vont empêcher la sécrétion de GH. Pour finir une pièce fraîche favorise l’endormissement donc ne mettez pas le chauffage à fond ! On le rappelle quand même mais mettez-vous dans le noir complet pour un sommeil optimal.

 

Adopter un régime équilibré

Augmenter votre apport en protéines à chaque repas. Pourquoi ? Les acides aminés contenus dans les protéines augmentent la production de GH. Au contraire, diminuez les glucides, et les aliments transformés, surtout le soir. On supprime ou du moins on réduit les sucres simples, même après l’entraînement, car ils vont augmenter le stockage des masses graisseuses et diminuer la sécrétion de l’hormone de croissance. 

Je te conseille cet article pour ton régime.

 

Pratiquer régulièrement un sport

C’est la base ! Lorsque vous vous entraînez avec une fréquence cardiaque élevée, de façon explosive avec des charges lourdes et un temps de repos court, vous mobilisez les fibres musculaires rapides. Celles-ci libèrent naturellement de la GH, surtout lorsque vous faites de la musculation avec des exercices polyarticulaires. Et ça marche aussi avec le cardio ou du CrossFit.

 

Augmenter les apports en Vitamine D

Lors d’études portant sur des personnes ayant un déficit en GH, il a été montré que la Vitamine D augmentait l’IGF-1. C’est un marqueur de l’état de la sécrétion de GH, produit par la glande pituitaire, en réponse à la sécrétion de GH, donc indirectement lié à la GH. Comme la GH améliore le remodelage osseux et augmente la densité minérale osseuse, apporter de la Vitamine D pour votre corps aidera beaucoup l’hormone de croissance à remplir ses fonctions régénératrices.

Un bon coach sportif te donnera de bons conseils pour gérer tes envies hormonales 🙂 
Julien coach sportif sur Lyon pourra te renseigner pour éviter que tu te dopes pas correctement !

Join

Work With Me